Categories: General
      Date: 30/03/2018
     Title: EVENEMENT

30/03/2018 - EVENEMENT
Championnats de France de karting à Ancenis.
La 11e édition du Championnat de France Universitaire de karting, organisé conjointement par la FFSA et la FFSU, a confirmé l’engouement des étudiants pour la discipline. C’est avec beaucoup de courage et de détermination, qu’une centaine d’entre eux a affronté la rudesse des conditions climatiques, qui ont baigné le circuit d’Ancenis, jeudi 29 mars.



 

Sélectionnés lors des qualifications régionales organisées par la FFSU, 33 équipages de 3 pilotes découvraient les karts Sodi à moteur Honda 390cc mis à leur disposition par l’ASK Ancenis avec le soutien de l’usine Sodikart. Les hommes et le matériel étaient soumis à rude épreuve tout au long d’une journée fraîche, ventée et très humide.

Les essais chronométrés se déroulaient juste après le déjeuner sous une pluie battante. Au terme des 30 minutes de la sessioN qualificatives dans laquelle les trois pilotes devaient se relayer à parts égales,  le n°22 ESCE Paris 1 réalisait le meilleur temps en 1'29''742, distançant de plus de 9 dixièmes le second, le n°41 ECE Paris, alors que le n°46 ESG prenait la 3e place.

La grille de départ se formait en épi sur la piste au moment où la pluie faisait son retour après un peu de répit. A l'abaissé du drapeau tricolore, les 33 pilotes rejoignaient leur machine en courant et se lançaient à l'assaut des 90 minutes de course. Dès les premiers mètres, on assistait à un festival de figures acrobatiques à 180°, 360° voire davantage, qui se soldaient souvent par des sorties de piste et des visites plus ou moins longues dans les bacs à gravier. Les étudiants n’avaient pas la partie facile sur le tracé sinueux et étroit d’Ancenis et rares ont été ceux qui ont connu un parcours sans encombre. La hiérarchie ne cessait d'évoluer au gré des passages au stand et des aléas de la compétition, la régularité et la stratégie jouant un grand rôle dans le résultat final.

Après une heure et demie d'une course particulièrement éprouvante pour les pilotes et les machines, ECE Paris franchissait la ligne d'arrivée en vainqueur avec 56 tours au compteur, soit environ 65 km. Estaca 1 prenait la 2e place 15'' plus tard tandis qu'Estaca Laval devait se contenter de la 3e position pour seulement 3,4''. Association Leonard de Vinci 1 et Neoma BS Reims 3 complétaient le top 5.

Champion de France Universitaire Karting 2018, l’équipage ECE Paris se composait de Thomas Lemoult (22 ans), Raphaël Lhermey (23 ans) et Léo Fritz (21 ans). Thomas a profité de son expérience de la course puisqu’il s’était illustré dans le passé en remportant la Coupe de France Minikart 2004, puis la Coupe de France Nationale en 2009. Il a continué à assouvir sa passion en karting loisir pendant ses études supérieures, mais envisage un retour prochain en compétition. L’équipage était particulièrement homogène avec deux coéquipiers rompus aux courses loisir. La victoire n’a cependant pas été facile à conquérir face à des adversaires également très affûtés comme Estaca 1 (Antoine Cousin, Philippe Sitter et Pierre Verne) et Estaca Laval (Pierre-Lou Fleury, Killian Hyron et Axel Bauer).

 

Bertrand GAUTIER, Directeur National Adjoint FFSU
"Notre collaboration avec la FFSA continue à porter ses fruits. Nous sommes très satisfaits d’avoir pu proposer à nos étudiants une compétition nationale très accessible en termes de budget. Le club d’Ancenis a accompli un gros travail qu’il faut saluer. 33 équipages soit une centaine de participants, cela constitue pour nous une réussite, d’autant que le niveau des meilleurs était excellent. Nous avons maintenant pour objectif d’étendre  la pratique du karting universitaire à un plus grand nombre de régions et d’organiser des qualifications plus importantes dans toute la France. Au vu de l’enthousiasme des étudiants pour ce sport et de notre très bonne entente avec la FFSA, cela nous paraît tout à fait possible. »

Guy RIVIERE, Président de la Ligue de Karting Pays de Loire
« La compétition s’est bien déroulée grâce à la sportivité des concurrents et leur respect des règles de sécurité. Je tiens à souligner la forte implication des bénévoles de l’ASK Ancenis et de leur Président Jean-Paul Boulerie, qui ont effectué un gros travail pour que la manifestation ait lieu. Je remercie également Sodikart pour son soutien appréciable au niveau de la logistique. La très bonne entente avec les responsables de la FFSU nous permet d’envisager un bel avenir pour ce genre d’épreuves. »